Désillusion

Publié le par Tilou

Marie ne croyait point que l’amour existait.
Se marier point du tout elle ne désirait.
De s’unir à quelqu’un, de l’aimer pour la vie,
Pour elle ce n’était qu’une pure folie

Jean croyait en l’amour…ne croyait qu’en cela.
Que l’on ne puisse aimer, il ne comprenait pas
Il n’avait point aimé sans aimer de tout cœur,
avait fait de l’Amour un tremplin du bonheur.

Il arriva qu’un jour il s’éprit pour Marie,
s’en alla auprès d’elle et lui offrit son cœur.
Ceci la bouleversa et chassa ses malheurs.
À égayer ses jours, Jean avait réussi.

Quelques années plus tard, lorsque je le revis
Il donnait l’impression d’un esprit en prison
Et me frappa bien plus cet aveu qu’il me fit :
« Oui, je me suis trompé : Marie avait raison ».

l’Eau-de-vie
8 août 2005

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

visiteur_FafaKreyòl (le 13/11/2007 à 22h46) 21/04/2008 17:09

Woooooooooooooooooow!!!
Sa-a tcheke!
Ansyen bon toujou bon!!!
LOL!

~F~
13-Nov-07

leaudevie (le 07/09/2005 à 21h16) 21/04/2008 17:09

Une histoire est toujours une histoire vécue,
Fusse-t-elle assitée ou bien imaginée.
Par celui qui l'écrit, par vous qui la lisez
Une histoire est toujours une histoire vécue.

l’Eaudevie
7 septembre 2005

visiteur_mimi (le 11/08/2005 à 00h37) 21/04/2008 17:08

vos poesies sont elles des histoires vecues?