L'Express Moteur

Publié le par Tilou

Nous sommes au millieu des années 70 (1976-1977). Des groupes musicaux d'autres pays de la Caraïbes, dont Exile One, nous innondent de leurs musiques qui semblent très appréciées au pays. C'est alors qu'une nouvelle formation musicale haïtienne sort une composition dont le refrain deviendra slogan sur toute les lèvres: "M'pa pran contact" (m'pa pran kontak, en nouveau créole). cette formation est reprensentée graphiquement par un Train. C'est le D.P. Express (à prononcer "Dipi", en englais)

Le D.P. Express, n'est jamais passé innaperçu. Avec, toujours, des compositions de belle facture, le train a, durant toute son existence, tenue très haut le flambeau du bon compas. En témoigne son large répertoire qui contient entre autres des oeuvres d'art comme Vérité, Liberté, M'pa pran contact, É É É É, D.P. tounen.

L'Express Moteur, comme on s'affectionnait à le désigner, a fait éclore de nombreux talents dans l'ensemble des musiciens du pays. De nos jours, Lorsque l'on parle du D.P., les plus jeunes pensent à Emmanuel Jean-Baptiste (Ti Manno), mais comment pourrait-on oublier Raoul Denis Jr, Claude Marcelin, Hervé Bleüs, Eddy Wooley, Jean Robert Herissé (Porky), Almando Keslin, Marc-Bellande Jacquet (Choupit)...et plus près de nous: Éric Charles, Ansyto Mercier? pour ne citer que ceux-là.

Quant à ses méringues carnavalesques, elles étaient les unes plus belles que les autres. Aujourd'hui encore, on se régale de Otencia (1979), Sèso (1980) et de Biberon (1981).

Le D.P. comptait beaucoup de fans, surtout là cause de la fameuse polémique contre le Scorpio.


D.P. vs Scorpio

En 1981, répondant à une attaque lancée en 1981 par un autre groupe musical, le scorpio Universel, le D.P. se lancera dans une polémique qui durera jusqu'en 1991. Cette compétition fera des ces deux formations musicales des inséparables sur les lèvres haïtiennes. Depuis lors, on ne parle pas de l'un sans faire mention de l'autre.
 

Méringues carnavalesques du D.P. Express

1977 - Souke kòw
1978 - Bayawonn
1979 - Otencia
1980 - Cèso
1981 - Biberon
1982 - La mort de la bête
1983 - Zombi
1984 - Kite yo pale
1985 - Vòlè kouran (Konbèlann)
1986 - (pas de méringue)
1987 - Bèt la pa ladann
1988 - (pas de méringue)
1989 - Mandyan
1990 - D.P. Pest Control
1991 - Pote Pèl

Publié dans Musique-Histoire

Commenter cet article

Marc 12/05/2011 17:51


Vous et moi, nous disons la même chose, mais avec des mots différents. La rivalité existait depuis Difficiles-Gipsy. La polémique a continué avec DP-Scorpio après le changement de nom en 1976-1977.
C'est vrai qu'au début, elle n'était pas très marquée, pas très prononcée, mais franchement ça se voyait. Juste un exemple, prenons les 2 morceaux carnavalesques de 1978. Celui de DP s'appelait
"Piquant Bayaron'n". Dedans, DP disait : "Ti gason pa 'touché' DP, wa piqué". Et scorpio répondait en disant : "Sé nou ki genyen dan pou piqué".
Le Scorpio n'a jamais cessé d'attaquer DP Express. En 1980 avec "Sèso" et en 1981 avec "Biberon", DP a choisi volontairement de ne pas répondre. Mais en 1982, les vert et blanc trouvent que les
bleu et blanc ont frappé trop fort avec leur morceau carnavalesque de 1981 qui s'appelle "Casquette sou tête. Et ils décident de répondre avec un morceau qui s'appelle "La mort de la bête" (1982).
Et c'est à partir de là que la polémique a commencé à atteindre son plus haut sommet. Tout ça pour le plus grand bonheur des fans. C'était la plus grande attraction du carnaval de l'époque. Et on
disait même qu'il n'y avait pas de carnaval sans DP-Scorpio. Je me rappelle même cette initiative d'un animateur-radio (qui n'était peut-être pas trop fan de de ces deux groupes). Il animait une
émission où il ne passait que des morceaux carnavalesques. Un jour, il dit : "Je vais vous prouver qu'on peut faire un carnaval sans DP-Scorpio". Et il fait son émission sans passer un morceau de
ces deux formations. Ce qui était inconcevable à l'époque.
Tout celà, cher ami, pour vous dire que je suis d'accord avec vous. La polémique DP-Scorpio a commencé avec Difficiles-Gipsy, a continué avec DP-Scorpio, et a atteint son sommet à partir de
1981-1982.


Marc 12/05/2011 15:53


C'est une super biographie rapide qui est dressée ici concernant le D.P. Express. Idem pour celle du Scorpio que j'ai vu aussi. Cependant, je connais très bien le DP, et je n'ai pas le souvenir
qu'on le surnommait "l'Express Moteur". C'est probablement un oubli de ma part. Cela dit, je ne suis pas du tout d'accord, lorsqu'on dit dans les deux biographies que la polémique DP-Sorpio a
commencé en 1981. C'est bien plus que ça. Elle a commencé 1976-1977 avec la naissance de ces deux formations. En réalité, la polémique était déjà avant même la naissance de ces groupes,
c'est-à-dire depuis l'époque des Difficiles de Pétion-Ville et de Gipsy de Pétion-Ville. Les Difficiles qui sont devenus D.P. Express en 1976, et le Gipsy, Scorpio en 1977.


Tilou 12/05/2011 16:45



Express Moteur était plutôt affecionné par les animateurs, inclus Felix Lamy. Quant à la polémique, elle a bien commencé en 1981. Certes, la rivalité a découlé naturellement de la précedente
polémique entre les difficiles et les Gypsies. Mais, si Le Scorpio n'a pas toujours bien voilé ses ataques (peut-être meme volontairement), Le DP Express n'u répondait que très subtilement et
adroitement. Alors qu'après la méringue 1981 du Scorpio nargant le sujet de celle du DP (Biberont), les Vert Et Blanc ont clairement dit qu'ils passaient à l'attaque frontale.


Je reconnais aussi que ce n'est valable que pour les publications (album et mérignues), puisqu' ailleurs, il n' y avait aucun doute sur la grande rivalité qui existait entre les deux groupes.


Merci d'avoir fait un tour sur le blog et de l'avoir enrichi de vos pertinents commentaires.



visiteur_blanc D.P (le 18/03/2008 à 11h20) 21/04/2008 18:06

toujour tres heureux de voir et de lire l amour pour le D.P. ce groupe a changé ma vie et y avoir chanté a ete un honneur
vous pouvez me retouvez sur mon blog
(http://myspace.com/becquerelle)